Jean-Marie Luttringer juge « réaliste et raisonnable » l’objectif des 30 000

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 09 juillet 2013. Mis à jour le 12 mars 2019.

« Former les chômeurs en attendant que cela aille mieux, d’accord, il faut bien écoper..., mais le véritable sens n’est pas là, il est dans la finalité de la formation : l’accès à la qualification pour ceux qui n’en ont pas eu en formation initiale, la perspective d’évoluer d’au moins un niveau au cours de sa vie professionnelle pour les autres. » Ainsi le juriste consultant Jean-Marie Luttringer commente-t-il au Quotidien de la formation l’esprit de la conférence sociale 2013. S’il ne conteste pas que le traitement à court terme du chômage nécessite des mesures du type "plan de formations prioritaires pour l’emploi"…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également