Financement du réseau des Missions locales en danger ?

Le projet de loi de finances pour 2016 ampute les ressources du réseau des Missions locales de 30 millions d’euros. Son Président, Jean-Patrick Gille, craint pour l’action de proximité et son efficacité auprès des jeunes par son réseau et s’en ouvre auprès de Monsieur Manuel Valls, Premier Ministre, dans un courrier en date du 2 novembre 2015.

Rédigé par . Publié le 06 novembre 2015. Mis à jour le 11 mars 2019.

Exposant au Premier Ministre la situation relativement inquiétante du réseau des Missions locales – au nombre de 447 sur tout le territoire, Jean-Patrick Gille demande instamment une modification du projet de loi de finances pour 2016 et obtenir dès à présent une augmentation de 200 millions d’€ de crédits supplémentaires accordés.

Au titre de ses arguments avancés sur le financement du réseau :

 fin des crédits d’accompagnement des jeunes en emploi d’avenir ;

 fin des crédits accordés par les partenaires sociaux – ANI jeunes ;

 contraction des ressources provenant des collectivités locales dans le contexte de la réorganisation territoriale ;

 rappel de l’engagement politique de «la priorité jeunesse» présentée lors du Comité interministériel du 3 juillet 2015.

Centre Inffo vous conseille également