L’exclusion de la CGT de la direction du Copinef signe « l’abandon de la réflexion collégiale » (Paul Desaigues)

Réagissant à l’exclusion de la CGT de la direction du Copinef[Comité paritaire interprofessionnel national pour la formation professionnelle et l’emploi.]] (voir [notre article), Paul Desaigues déplore, en son nom, une pratique qu’il juge contraire à l’organisation traditionnelle du système de formation.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 16 avril 2014.

Joint par le Quotidien de la formation, mardi 15 avril, Paul Desaigues commence par contester l'analyse de Christian Janin (CFDT), possible premier futur président du Copinef : « nous ne nous sommes pas opposés à l'ANI[[Accord national interprofessionnel (ndr : du 14 décembre 2013).]], nous ne l'avons pas signé, ce qui est quand même très différent ». La nuance ? « Les ANI sont dans une logique du tout ou rien, on ne peut pas être d'accord à 70 ou 80 %. Nous ne l'avons pas signé mais on ne peut pas dire que nous nous sommes opposés puisqu'il contient énormément de choses que nous avons…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform