L’Igas s’intéresse aux contours du futur conseil en évolution professionnelle

Chargée d’outiller les réflexions de la concertation quadripartite (voir notre article), la mission Igas a présenté lors de la réunion du 24 octobre 2013 un document relatif au conseil en évolution professionnelle (CEP). Sont notamment soulevées « des questions de périmètres, d’articulations entre acteurs territoriaux et de droit à traiter dans la négociation et la concertation ».

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 29 octobre 2013.

Alors que le compte personnel de formation (CPF), l’autre dispositif phare de la négociation, devra s’articuler avec les autres droits à la formation (Cif et Dif notamment), le CEP devra quant à lui en plus trouver sa place dans le service public de l’orientation. Défini comme un « droit de l’actif à s’orienter tout au long de la vie et mobilisable dans des conditions à définir », le CEP se présenterait sous la forme d’un accompagnement à géométrie variable susceptible de servir des projets de mobilité externe ou dans l’emploi, de création/reprise d’entreprise ou de formation. Déconnecté de tout caractère prescriptif, le…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters