Moyens octroyés aux missions locales

Par - Le 04 avril 2018.

Questionnée sur le financement et sur la place réservée aux missions locales (Question orale n° 0137S de Mme Agnès Canayer (Seine-Maritime – Les Républicains), la ministre du Travail rappelle que les missions locales sont un maillon important du service public de l’emploi. Cependant, face au défi majeur à relever, à savoir 1,3 million de jeunes en France ne sont ni en études, ni en formation, ni en emploi, Muriel Pénicaud déclare qu’il est nécessaire de faire évoluer la place des missions locales et de les rendre plus efficaces.

Des pistes de travail sont évoquées par la ministre du Travail :

  • recentrer les missions locales sur leur mission d’origine, le jeune, tout en s’occupant d’emploi, de formation, de santé, de justice, … (accompagnement global des jeunes) afin qu’elles ne deviennent pas « que gestionnaire de dispositifs et s’appauvrissent en étant un service administratif » ;
  • développer un outil numérique partagé et rechercher une meilleure articulation avec Pôle emploi. « En effet, les missions locales ont les jeunes, mais ne disposent pas des offres d’emploi. » ;
  • encourager les démarches de mobilité (permanences dans des bus) : pour aller sur le terrain chercher les jeunes là où ils sont.

Sur la question du financement, la contribution de l’État a été reconduite pour un montant de 206 millions d’euros.

Source : senat.fr

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters