Projet de loi « Avenir professionnel » : certification des organismes de formation, les arbitrages

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 07 mai 2018.

Quels sont les arbitrages apportés à la question de la qualité de la formation et plus précisément de la certification des prestataires de formation par le projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel (PDL) qui a été présenté et adopté en Conseil des ministres le 27 avril 2018 ? Comme cela avait déjà été présenté, le PDL prévoit qu’à compter du 1er janvier 2021, les prestataires de formation devront être certifiés sur la base de critères définis par décret en Conseil d’Etat dès lors qu’ils sont financés par : un opérateur de compétences, l’Etat, les régions,…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur Ymag