Un projet de loi qui pose autant de questions qu’il en résout, pour les directeurs des ressources humaines

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 20 février 2014. Mis à jour le 12 mars 2019.

« Travail sur la qualité de l'offre, l'évaluation, approche territoriale, où faut-il placer les priorités ? », se sont demandé les participants à la rencontre de l'Association nationale des directeurs des ressources humaines (ANDRH) à la France Business School de Poitiers, le 18 février, un débat intervenant en simultané avec l’examen du projet de loi sur la formation au Sénat. Dans un contexte économique incertain, la soixantaine de responsables du recrutement, consultants et formateurs présents semblaient craindre que la formation ne soit plus une priorité pour de nombreuses entreprises. Antoine Foucher, directeur de la formation du Medef, les a invités à participer…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également