FAQ Covid-19 et formation – Parcours VAE

Par - Le 08 juillet 2020.


Retour au sommaire de la FAQ

Le financement des parcours VAE par les OPCO et les transitions Pro est-il possible après la fin du confinement ?

Oui

Afin de faire face aux conséquences économiques, financières et sociales de la propagation du covid-19, les OPCO et les transitions Pro sont autorisés à financer des parcours VAE jusqu’à une date qui sera fixée par décret, et au plus tard jusqu’au 31 décembre 2020.

Les frais de positionnement du bénéficiaire en amont de la recevabilité peuvent-ils être pris en charge ?

Oui

Les OPCO et le Transitions Pro sont autorisés à financer les dépenses afférentes à la validation des acquis de l’expérience incluant les frais de positionnement du bénéficiaire, l’accompagnement à la constitution des dossiers de recevabilité et la préparation au jury de validation des acquis de l’expérience, ainsi que les frais afférents à ces jurys.

Le montant de prise en charge de ces parcours VAE est-il plafonné ?

Oui

La prise en charge des dépenses est effectuée sur la base d’un montant forfaitaire déterminé par chaque OPCO et chaque Transition Pro, dans la limite de 3 000 euros par dossier de validation des acquis de l’expérience.

Ce financement du parcours VAE vient-il abonder le CPF ?

Non

Le parcours VAE n’a pas vocation à abonder le CPF. Il est utilisé indépendamment du CPF.

La VAPP bénéficie-t-elle des mêmes mesures que la VAE ?

Non

La VAPP (validation des acquis professionnels et personnels), également appelée VAP 85 permet de poursuivre des études dans l’enseignement supérieur sans avoir les titres ou diplômes requis. Seule la VAE qui permet d’obtenir une certification professionnelle sans reprendre d’études peut être financés sur les fonds mutualisés de la formation continue.

Les parcours VAE doivent-ils se poursuivre nécessairement à distance même à la sortie du confinement pour être pris en charge par ce type de financement exceptionnel ?

Non

Sur le plan réglementaire le distanciel est un critère inopérant pour prendre en charge le parcours VAE même si le dispositif a été conçu pour les périodes de confinement, notamment pour les salariés placés en activité partielle.

Les parcours VAE intègrent-ils des bilans de compétences positionnés en amont de la recevabilité ?

Non

En amont de la recevabilité, les OPCO et le Transitions Pro ne sont pas autorisés à financer des bilans de compétences dans le cadre de ce parcours VAE. En revanche, ils prennent en charge les frais de positionnement du bénéficiaire et d’accompagnement à la constitution des dossiers de recevabilité.

Si des parcours VAE sont mises en place pour des salariés hors activité partielle, le consentement de ces derniers est-il requis ?

Oui

Même inscrite dans une démarche collective, une VAE nécessite le consentement du salarié et ce peu importe qu’elle soit engagée pendant ou hors temps de travail.

Retour au sommaire de la FAQ

Centre Inffo vous conseille également