Guerre en Ukraine : quels dispositifs pour les réfugiés ?

Selon l’ONU, le conflit en Ukraine a provoqué le déplacement d’environ 4 millions de personnes. Si ce flux s’est principalement dirigé vers les pays frontaliers tels que la Pologne et la Slovaquie, la France accueil selon les estimations, plus de 36 000 réfugiés. À quels dispositifs peuvent-ils recourir en termes d’éducation et de formation ?

Par - Le 27 avril 2022.

Afin de contribuer à l’intégration des réfugiés par le biais de l’éducation et de la formation, de nombreux dispositifs européens et nationaux ont été lancés à l’occasion de cette guerre. D’autres existent d’ores et déjà et peuvent être sollicités.

Les mesures européennes

Les conditions optimales d’accueil ont été mis en place par le recours à la directive 2001/55 que le Conseil a voté à l’unanimité. Cette directive permet aux Ukrainiens de ne pas être soumis au règlement de Dublin et d’acquérir le statut spécial de la protection temporaire. Outre ce mécanisme juridique, les Ukrainiens pourront recourir aux dispositifs suivants :

  • L’outil européen de profilage des compétences des ressortissants de pays tiers, un outil qui vise à repérer les compétences des citoyens extra-communautaire sur le territoire européen et d’identifier leurs besoins en formation. Cet outil qui intégrait jusque-là toutes les langues officielles de l’UE en plus de l’arabe, du pashto, du sorani, du somali, du farsi et du tigrinya, intègre désormais l’ukrainien.
  • EU Talent Pool, un outil en ligne qui permettra à l’été prochain aux utilisateurs de présenter leur compétences et disponibilité à travailler. Aussi, la Commission européenne mobilise les services publics de l’emploi pour proposer aux réfugiés de combler les 14% de métiers en manque de main d’œuvre au niveau européen.

Les mesures nationales

Au niveau national, une transposition de la Directive 2001/55 permettra aux réfugiés d’accéder au marché du travail en même temps que la protection temporaire. Ce, à la différence de la procédure habituelle prévoyant la remise d’un « document provisoire de séjour assorti, le cas échéant, d’une autorisation provisoire de travail ». Cette démarche juridique est assortie des initiatives telles que :

Par ailleurs, les Ukrainiens pourront bénéficier des aides sous diverses formes (proposition d’emploi, bénévolat des employés etc.) centralisées par la plateforme dédiée aux entreprises « Les entreprises s’engagent ». Et de la mobilisation de la communauté « Je m’engage pour l’Ukraine », une plateforme qui permet aux citoyens de participer à l’accueil des réfugiés par la proposition d’emploi ou la participation à des actions de formations proposées par des associations.

Enfin, les étudiants ukrainiens bénéficiant de la protection temporaire peuvent reprendre leurs études au sein de l’enseignement supérieur français en contactant Campus France Courriel: (ukraine [at] campusfrance.org) (remplacez les indications entre crochet) pour accompagnement.

PLUS D’INFORMATIONS :

 

 

Logo Euroguidance Cette page bénéficie d’un financement de la Commission européenne dans le cadre du réseau Euroguidance

Centre Inffo vous conseille également