L’éducation et la formation des adultes sont appréciées par les Européens

Par - Le 13 novembre 2020.

Le Cedefop publie dans sa note d’information de novembre 2020 intitulé «Adult learning and continuing vocational education and training valued by Europeans » les résultats d’une enquête d’opinion paneuropéenne qu’il a mené.

La première enquête d’opinion du Cedefop avait examiné les opinions des Européens sur l’EFP initiale par rapport à l’enseignement général.

Cette deuxième enquête analyse ce que les adultes de l’Union européenne (UE), de Islande et de la Norvège pensent de l’éducation et de la formation des adultes et de l’EFP.

Il définit l’apprentissage des adultes et l’EFP comme toute activité d’apprentissage en entreprise par des adultes (employés ou non) dans le but d’améliorer leurs connaissances ou leurs compétences. Le questionnaire demandait quelle était la valeur de l’apprentissage des adultes et de l’EFP pour produire les résultats et avantages souhaités pour les individus (tels que le développement personnel, des compétences et de la carrière et la situation financière personnelle), la société et l’économie (tels que la baisse du chômage) et pour les pays (tels que la cohésion sociale).

Selon l’enquête, le besoin potentiel de formation continue est élevé aujourd’hui et augmentera à l’avenir : dans les 30 pays étudiés, 96 % des répondants sont d’accord sur l’importance de l’apprentissage des adultes et de l’EFP. Quelque 70 % des adultes estiment que cet apprentissage sera encore plus important dans dix ans, et au moins deux tiers des personnes interrogées dans chaque pays sont d’accord pour dire que leur gouvernement devrait donner la priorité à l’investissement dans l’apprentissage des adultes. 88 % des personnes interrogées qui travaillaient au moment de l’enquête ont déclaré que leur emploi exigeait qu’elles actualisent leurs compétences.  Cette proportion atteint au moins 90 % dans des pays comme la République tchèque, l’Allemagne, la Hongrie, la Pologne et la Suède.  Dans l’ensemble, plus d’un quart des adultes déclarent qu’ils manquent soit de compétences techniques ou des compétences générales pour effectuer leur travail au niveau requis, d’où le besoin de formation.

Dans chaque pays, plus de la moitié des adultes sont tout à fait d’accord pour dire que l’éducation et la formation des adultes et l’EFP favorisent leur développement personnel. Ils sont également positifs quant à leurs avantages sur le marché du travail. Selon le Cedefop, la stratégie globale et les budgets ambitieux prévus dans le programme de compétences actualisé pour 2020 sur la participation des adultes à l’apprentissage semblent donc conformes aux attentes des Européens.

La formation financée par les employeurs a augmenté ces dernières années. Toutefois, l’image positive de l’offre d’éducation et de formation des adultes et de l’EFP qui ressort de l’enquête ne satisfait pas les employeurs qui affirment avoir des difficultés à trouver les compétences dont ils ont besoin.

Par ailleurs, l’apprentissage en ligne et d’autres modes alternatifs, y compris l’apprentissage sans diplôme ou sans crédit, contribuent à rendre l’EFP plus attrayant et plus adapté aux besoins très divers des apprenants adultes.  Enfin, la mise en place de systèmes d’EFP et d’éducation et de formation des adultes plus efficaces implique également de garantir des synergies entre les différents domaines de soutien politique, notamment les incitations financières et non financières, les politiques d’orientation, de validation et de sensibilisation, ainsi que le développement professionnel continu des formateurs et des tuteurs de l’EFP.

Source : Cedefop, novembre 2020

 

Logo Euroguidance Cette page bénéficie d’un financement de la Commission européenne dans le cadre du réseau Euroguidance

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur Ymag