Jean-Marie Luttringer et Bernard Masingue proposent de confier le pilotage stratégique de l’alternance à un ministère dédié

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 24 janvier 2018.

Créer un ministère de la formation professionnelle en alternance de plein exercice. C'est l'une des propositions du juriste Jean-Marie Luttringer et du consultant partenaire d'Entreprise & Personnel Bernard Masingue dans une chronique mise en ligne ce mois de janvier sur le site de JML Consulting. Alors que la concertation en cours sur la refonte du système français d'apprentissage doit rendre ses conclusions à la fin du mois, sur fond d'opposition entre Régions et patronat (CPME et Medef), les deux spécialistes dressent le portrait de ce que serait, selon eux, une « réforme radicale et sans tabou » de l'alternance. Réformer…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également