Les questions en suspens autour de la nouvelle agence France Compétences

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 16 avril 2018.

L’avant-projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » pose le principe d’une gouvernance nationale quadripartite de la formation professionnelle, mettant fin à la gestion paritaire. La composition et les modalités de fonctionnement de cette agence appelée France Compétences se discutent entre l’État, les partenaires sociaux et les Régions. Au ministère du Travail, on confirme avoir engagé une concertation avec les parties prenantes. Ce nouveau pilotage redistribue les prérogatives de chacun des acteurs. L’enjeu de ces ajustements est crucial. L’annonce de la création d’une agence nationale composée de trois collèges (État, partenaires sociaux, Régions) lors de…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur