Muriel Pénicaud lance une transformation en profondeur de la formation professionnelle

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 06 mars 2018.

Muriel Pénicaud a dévoilé, lundi 5 mars, les grands axes de la future réforme de la formation professionnelle autour de la monétisation du compte personnel de formation (CPF), d'une gouvernance simplifiée et de la collecte de la contribution formation par les Urssaf. Le CPF crédité de 500 euros par an et de 800 euros pour les salariés non qualifiés pourra être utilisé sans intermédiaire. Les opérateurs de compétences, restructurés autour de grandes filières économiques, remplaceront les Opca et une agence nationale se substituera aux actuelles instances de pilotage. Après l'apprentissage et l'assurance-chômage, Muriel Pénicaud a jeté les bases de la…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également