L’adaptation aux besoins locaux de diplômes de l’Éducation nationale relativement peu développée (Céreq)

L’adaptation locale des diplômes de l’Éducation nationale, sous forme de FCIL (formation complémentaire d’initiative locale) ou de « coloration » de diplôme, reste relativement confidentielle, selon une étude récemment publiée par le Centre d’études et de recherches sur les qualifications (Céreq).

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 21 septembre 2020.

L'adaptation des diplômes de l'Éducation nationale aux besoins propres des territoires reste peu développée, méconnue du grand public et suscite des interrogations. C'est ce qui ressort d'une étude de Françoise Kogut-Kubiak, chargée de mission certification et politiques éducatives au Céreq, parue en juillet 2020. Celle-ci a été réalisée pour le compte de la Direction générale de l'enseignement scolaire du ministère de l'Éducation nationale, dans le cadre de la mise en œuvre du plan « 500 nouvelles formations » lancé en 2017 pour cibler les métiers en tension et ceux d'avenir. Deux modèles permettent d'adapter localement les formations. Il s'agit des…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur Ymag