Avec l’appui du GIP International, le Sénégal souhaite instaurer la VAE pour son apprentissage traditionnel

Article réservé aux abonnés

Par - Le 24 juillet 2007.

Mamadou Lamine Keita, Innocence Ntab et Moussa Sakho, respectivement ministre de la Jeunesse et de l’Emploi, ministre de la Fonction publique, du Travail et des Organisations professionnelles et ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle du Sénégal ont signé, à Dakar vendredi 20 juillet, avec Michel Thierry, président du GIP International, un programme de coopération entre la France et le Sénégal dans les secteurs de l’emploi, du travail et de la formation professionnelle. Un «appui à l’élaboration d’un dispositif de certification par la validation des acquis de l'expérience applicable à l’apprentissage traditionnel» est ainsi prévu par ce programme.…

— Article réservé aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également