De gauche à droite: Fabienne Martin (Enil)-Mathieu Gavard-Lonchey (Lactalis)-Elen Cotten (Sodiaal)- Pascale d’Artois (Afpa)-Muriel Pénicaud-Eric Lombard (CDC)- Jean-Pierre Geneslay (Afpa). ©Ryan Chan Afpa Normandie

Le Village de l’Afpa, une nouvelle offre pour plus d’inclusion et de développement local

L’Afpa et la Caisse des dépôts et consignations (Banque des territoires) ont signé à Champs-sur-Marne le 11 octobre 2019, en présence de la ministre du Travail Muriel Pénicaud, une convention-cadre de partenariat afin de transformer des centres Afpa en « tiers lieux de l’insertion professionnelle et sociale dans le cadre du programme Le Village de l’Afpa ».

Par - Le 16 octobre 2019.

Cette signature marque le lancement officiel des Villages de l’Afpa, fruit de son projet stratégique. Ce programme lie les besoins de compétences des entreprises, d’accompagnement des personnes dans leurs parcours professionnels et des offres des acteurs de l’insertion par l’emploi. L’intention est de  « sécuriser les parcours de vie et proposer aux acteurs publics, privés et associatifs des territoires, des plateformes d’incubation et d’accélération de projets d’utilité sociale, indispensables à l’inclusion professionnelle des actifs fragiles, peu ou pas qualifiés. »

Transformer, décloisonner

Ce programme repose sur deux principes: « Transformer les centres en tiers-lieux de l’insertion professionnelle et de l’émancipation citoyenne pour une offre plus intégrée, grâce à l’accueil en résidence, de partenaires et d’innovateurs. Et décloisonner pour innover ensemble : travailler en réseau en valorisant les offres publiques et privées existantes sur le territoire et faciliter le recours aux dispositifs de droit commun. » En s’impliquant, les partenaires territoriaux (Service public de l’emploi, collectivités territoriales, entreprises, établissements publics, associations, société civile) avec l’Afpa peuvent co-construire et produire des parcours « plus fluides et mieux adaptés à chaque individu. » avec l’Agence.

Financements

La Banque des territoires s’engage avec cet accord cadre de trois ans (2019-2022) à accompagner la transformation progressive des centres de formation (montages financiers et juridiques), à investir dans des structures et à mettre en relation les centres avec les acteurs de l’économie sociale et solidaire aptes à devenir partenaires ou clients et les directions régionales de la Banque des territoires pour mener à bien ces projets. Les fonds appelés à être  mobilisés seront issus, outre du plan d’investissement dans les compétences (Pic), des dispositifs « Action cœur de Ville », « Territoires d’industrie », « Centres-Bourgs » , « Maisons France Services » (territoires ruraux).

 

 

Centre Inffo vous conseille également