En Provence-Alpes-Côte-d’Azur, les organismes de formation réadaptent le métier de formateur 

En Provence-Alpes-Côte-d’Azur, la mise en place d’une action de développement de l’emploi et des compétences (ADEC) doit permettre à la branche des organismes de formation de faire face aux mutations du secteur.

Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation

Par - Le 24 décembre 2021.

Pierre-Laurent Vaglio, directeur régional de l’opérateur de compétences AKTO (services à forte intensité de main d’œuvre) en PACA (Provence-Alpes-Côte-d’Azur), le constate : depuis trois ans, le secteur de la formation subit de profonds changements. A commencer par ceux introduits par la loi de 2018, relative à la liberté de choisir son avenir professionnel. Rendre la formation plus efficace aux yeux de l'acheteur « Cette réforme a entraîné une libéralisation du marché de l’apprentissage. L’offre de formation évolue : les organismes ne vendent plus une formation avec un programme pédagogique classique mais visent des objectifs professionnels de compétences. Ça bonifie le secteur, le professionnalise,…

— Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation —

Centre Inffo vous conseille également