Le plan « 1 jeune, 1 solution » a significativement bénéficié à l’alternance (rapport d’évaluation de France Relance)

Les aides exceptionnelles à l’embauche, mesure phare du plan « 1 jeune, 1 solution » ont eu un effet incitatif sur le recrutement d’alternants, selon le premier rapport d’évaluation du plan France Relance. Elles ont bénéficié à un public plus large comparé aux aides en vigueur avant la crise sanitaire.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 04 novembre 2021.

Créé par la loi de finances pour 2021, le comité d'évaluation du plan France Relance a présenté son premier rapport mardi 26 octobre. Celui-ci porte notamment sur le plan « 1 jeune, 1 solution ». Doté d'un budget de 10,4 milliards d’euros sur la période 2020-2022, le plan « 1 jeune, 1 solution » s'est vu assigné trois objectifs, rappellent les auteurs : faciliter l'entrée sur le marché du travail (7,6 milliards d'euros) par des primes à l’embauche d'alternants notamment, accompagner les jeunes éloignés de l'emploi (1,3 milliard d'euros) avec des moyens supplémentaires alloués aux dispositifs d'insertion, et former les…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur