Les atouts et les limites de la digitalisation (Les Innovantes de la formation)

Lors des « Innovantes de la formation », une manifestation organisée par le Carif-Oref Occitanie et le réseau des Carif-Oref les 25 et 26 octobre, à Montpellier, des représentants des Missions locales, de Cap Emploi, de Pôle emploi, de Certif-Pro et des opérateurs de compétences se sont interrogés sur les atouts et les limites de la digitalisation pour répondre aux besoins des publics et des entreprises. Tous et toutes ont rappelé l’importance de la communauté apprenante.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 27 octobre 2021.

Pour des publics en difficulté comme les jeunes fréquentant les Missions locales, les limites de la formation à distance, souvent associée à la digitalisation, s’imposent très vite : « outre la question de l’orientation en amont d’un public jeune éloigné de l’emploi qui nécessite un accompagnement, nous confirmons l’importance du collectif, avec les autres et les formateurs », a indiqué d’emblée Michel Julita, animateur régional de l’Association régionale des Missions locales Occitanie (ARML) dont les structures se sont dotées en quasi-totalité d’espaces multimédia pour pallier les difficultés d’équipement des bénéficiaires. Accompagnement adapté Pour les personnes en situation de handicap, souvent assimilées à…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur