Les compétences comportementales, alternative au tout CV (Sommet de l’inclusion)

Le Sommet de l’inclusion économique, organisé lundi 29 novembre par la fondation Mozaïk, a convié des responsables d’entreprise (Picard, Accenture, One Point, Indeed), de l’APEC (Association pour l’emploi des cadres) et de l’association des entreprises éducatives pour l’emploi à réfléchir au recrutement au-delà du CV et à l’investissement dans les compétences. 

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 01 décembre 2021.

« D’un côté, il y a des entreprises en quête permanente de soft skills, reconnues comme élément clé de survie économique, et de l’autre un pan de la population qui peine à s’insérer : les jeunes des QPV (quartiers politique de la ville) 2,5 fois plus au chômage que le reste de la population et qui doivent envoyer quatre fois plus de CV que les autres », résume Delphine Hervé, experte recrutement inclusif à la fondation Mozaïk. D’ailleurs 90 % des CV ne recevraient pas de réponse, selon Matthieu Eloy, directeur général d’Indeed France, qui aide les entreprises à recruter.…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Advertisement