Faible impact du Pic sur les moins qualifiés (rapport d’évaluation)

En quatre ans, le plan d’investissement dans les compétences (Pic) a enclenché une forte dynamique en matière de formation des personnes en recherche d’emploi, même si les résultats sur les publics les plus ciblés restent mitigés. Ses priorités et ses modalités de mise en œuvre ont cependant contribué à faire évoluer l’offre de formation. Mais il reste des freins à lever, selon le 3ème rapport du comité scientifique chargé de son évaluation.

Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation

Par - Le 28 novembre 2022.

Doté d’un budget de près de 15 milliards d’euros sur cinq ans, le plan d’investissement dans les compétences (Pic) continue de marquer de son empreinte les statistiques de la formation des demandeurs d’emploi. En 2021, quatre ans après son lancement, le comité scientifique chargé de l’évaluation de ce plan ambitieux recense 863 000 entrées en formation sans compter les actions menées dans le cadre de programmes nationaux centrés sur l’inclusion de publics spécifiques (prépa compétences, prépa apprentissage, etc.) qui représentent 172 000 inscriptions. Avant le déploiement du Pic, le nombre d’entrées en formation pour les personnes en recherche d’emploi était de 682 000…

— Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation —

Centre Inffo vous conseille également