Printemps de l'inclusion, avec Luc de Gardelle, président de la fédération des entreprises d'insertion, le 25 mars 2022.

Printemps de l’inclusion, avec Luc de Gardelle, président de la fédération des entreprises d’insertion, le 25 mars 2022.

Abonnez-vous

Les propositions des entreprises d’insertion validées par les candidats

La fédération des entreprises d’insertion a présenté aux candidats à la présidentielle ses les cinq mesures phares pour le secteur. Ses demandes sur l’accès aux fonds de l’alternance et à davantage de moyens pour la formation ont été largement approuvées.

Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation

Par - Le 29 mars 2022.

Les représentants de quatre candidats à la présidentielle étaient invités, le 25 mars, lors d’une matinée d’échanges, à se prononcer sur les propositions de la fédération des entreprises d’insertion. « Parmi nos cinq mesures, celles sur la formation et sur la commande publique inclusive ont fait consensus », se félicite Luc de Gardelle, président de la fédération. « Développer l’apprentissage ouvrier » La proposition de « développer l’apprentissage ouvrier » vise à s’appuyer sur les entreprises d’insertion, « en rendant éligible les contrats d’insertion aux fonds de l’alternance », pour augmenter de 30 000 le nombre d’ouvriers en alternance. « Nos entreprises ont un savoir-faire dans la formation aux…

— Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation —

Centre Inffo vous conseille également