Les réseaux sociaux, passage obligé pour les acteurs de l’insertion

Pour toucher un public jeune et volatile, des acteurs traditionnels de l’insertion commencent à investir les réseaux sociaux, via des partenaires. L’Afpa et la Région Grand-Est étaient invités par le Haut commissariat aux compétences à témoigner de leur expérience.

Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation

Par - Le 28 novembre 2022.

« Les structures d’insertion ont du mal à toucher un public jeune qui ne vient plus dans les institutions. On avait conscience que beaucoup de choses se jouaient sur les réseaux sociaux mais c’est un univers qu’on ne connaît pas, rapporte Stéphanie Kis, présidente de la commission formation professionnelle à la Région Grand-Est. C’est pourquoi dans le cadre de notre compétence d’orientation, nous avons fait appel en 2020 à Hello Charly, que nous avons soutenu à hauteur de 300 000€ », expliquait-elle lors d’une journée dédiée aux « maraudes numériques », organisée par le Haut-commissariat aux compétences le 24 novembre. Hello Charly L’application Hello Charly…

— Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation —

Centre Inffo vous conseille également