Pascale Romenteau, directrice générale de Centre Inffo.

Pascale Romenteau, nouvelle directrice générale de Centre Inffo

Le conseil d’administration de Centre Inffo a nommé Pascale Romenteau directrice générale, mardi 4 octobre. Elle succède à Patrice Guézou, qui rejoint Sémaphores.

Par - Le 07 octobre 2022.

Ancienne élève de l’Ecole nationale de l’administration (promotion 1996), Pascale Romenteau a notamment dirigé le Fonds d’indemnisation des victimes de l’amiante (FIVA) de 2018 à 2022.

Cette inspectrice générale des affaires sociales a fait l’essentiel de sa carrière dans la protection sociale. Conseillère technique de Martine Aubry au ministère de l’emploi et de la solidarité (1999-2001), elle avait en charge le dossier des accidents du travail et des maladies professionnelles.

Budget de la formation professionnelle

« Pour mon premier poste dans la fonction publique en 1990, je suivais le budget de la formation professionnelle au sein du ministère du travail », raconte-t-elle. Suivi des dépenses de formation, programmation des conférences budgétaires, Pascale Romenteau était l’interlocutrice de la délégation à la formation professionnelle, alors distincte de la délégation à l’emploi.

Sécurité sociale

Agée aujourd’hui de 57 ans, elle est l’adjointe au sous-directeur du financement de la sécurité sociale de 2003 à 2005. Puis sous-directrice de l’accès aux soins, de la famille et des accidents du travail et maladies professionnelles entre 2005 et 2007.

Avant de diriger le FIVA, elle seconde le chef de l’Inspection générale des affaires sociales de 2017 à 2018.

Contrat d’objectifs et de moyens

« Mon mandat consistera à mettre en œuvre le contrat d’objectifs et de moyens 2022-2025 qui lie Centre Inffo et le ministère du Travail », souligne la nouvelle directrice générale. Cette convention repose sur quatre axes de développement : promouvoir les innovations en formation ; observer au niveau national le secteur du développement des compétences ; faciliter des échanges entre les acteurs de la formation professionnelle en France ; accélérer le développement des compétences des professionnels de l’orientation et de la formation.

Valeurs ajoutées de Centre Inffo

« J’ai l’ambition de développer Centre Inffo, en faisant croître et fructifier toutes les valeurs ajoutées créées par notre association », affirme Pascale Romenteau. Aux antipodes d’une démarche de rapprochement avec un autre organisme, assure-t-elle. Après avoir acté la fusion de Centre Inffo avec France compétences, dans le cadre d’une circulaire primo-ministérielle, le gouvernement avait fait machine arrière, en 2020. « Si la feuille de route de la nouvelle direction de Centre Inffo avait été la fusion avec un autre opérateur, je ne serais pas venue », tranche Pascale Romenteau.

Fusion FIVA et ONIAM abandonnée

Comme directrice du Fonds d’indemnisation des victimes de l’amiante, la haute-fonctionnaire a vu le conseil d’administration s’opposer avec succès au projet gouvernemental de fusion du FIVA et de l’ONIAM (Office national d’indemnisation des accidents médicaux). « Lors d’un conseil d’administration extraordinaire du FIVA, les représentants des victimes de l’amiante et les personnalités qualifiées ont voté contre la fusion, tandis que les représentants de l’Etat se sont abstenus », relate Pascale Romenteau. Le projet de fusion a été abandonné en 2021, en raison de fortes oppositions, côté associations de victimes. Martine Aubry est même intervenue auprès du ministre de la santé, Olivier Véran, comme le documentent les Echos.

Université d’hiver de la formation 2023

D’ores et déjà, Pascale Romenteau supervise la préparation de la 18ème Université d’hiver de la formation professionnelle, qui se tiendra à Cannes (Alpes-Maritimes) du 25 au 27 janvier 2023. Son fil rouge ? « Compétences 2030 : réussir ensemble les transitions ».

« Très attendu par le microcosme de la formation professionnelle, cet événement central est un moment fort pour Centre Inffo, en termes d’image de marque comme d’un point de vue financier », souligne Pascale Romenteau.

Stratégie compétences

Directeur général de Centre Inffo depuis 2019, Patrice Guézou a quitté ses fonctions fin septembre. Il rejoindra, à compter du 17 octobre, Sémaphores, une filiale du groupe Alpha, en qualité de directeur de la stratégie compétences.

Création en 1976

Centre Inffo (Centre pour le développement de l’information sur la formation permanente) est une association loi 1901 à but non lucratif créée par un décret du 1er mars 1976, et placée sous la tutelle du ministère du Travail.

Interlocuteur privilégié des pouvoirs publics et des acteurs de la formation, elle est dotée d’une mission publique d’information. A ce titre, l’association conçoit et diffuse au niveau national des produits et des services d’information, d’expertise et de formation sur le droit, les pratiques et l’environnement de la formation.

Centre Inffo vous conseille également