RS et RNCP, vers une meilleure indexation des répertoires nationaux? 

 L’Onisep, le réseau des Carif-Oref et France compétences, annoncent la mise en commun de leurs expertises afin d’améliorer l’indexation des répertoires nationaux de certifications professionnelles, dans un communiqué diffusé jeudi 20 octobre.  

Par - Le 24 octobre 2022.

« Les données des répertoires nationaux – Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) et Répertoire spécifique (RS) – voient leur utilisation par les différents acteurs de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles se développer à mesure que la certification professionnelle prend une part croissante dans le système de formation professionnelle », indiquent les trois organismes.

Interopérabilité des opérateurs

Dans ce contexte, « la bonne indexation des fiches descriptives des certifications publiée par France compétences permet d’améliorer l’interopérabilité entre les systèmes d’information des différents acteurs », appuient les trois partenaires. C’est pourquoi l’Onisep, le réseau des Carif-Oref et France compétences « mettent en commun leurs expertises. »

Dispositifs de formation

En lien avec les orientations inscrites dans la loi du 5 septembre 2018, les données des répertoires nationaux sont utilisées par des dispositifs de formation tels que le compte personnel de formation, l’apprentissage ou les programmes régionaux de formation. Ils servent aussi aux acteurs de l’emploi et de l’orientation.

ROME et Formacode

Dans le cadre de la convention signée par les trois institutions, « l’Onisep et le réseau des Carif-Oref auront la responsabilité d’indexer dans le système d’information de France compétences, les fiches des répertoires selon les référentiels ROME et Formacode  ». Le répertoire opérationnel des métiers et des emplois (ROME) est piloté par Pôle emploi. Quant à Formacode, il s’agit du thesaurus de l’offre de formation de Centre Inffo, dont les travaux de la 14ème version vont démarrer d’ici fin 2022.

Recensement des CQP

Simultanément, l’Onisep et le réseau des Carif-Oref « continueront à assurer, pour le compte de France compétences, le recensement des CQP (certificats de qualification professionnelle) n’ayant pas fait l’objet d’un enregistrement aux répertoires nationaux ou n’étant plus en cours d’enregistrement. » Ce recensement est traduit dans leur système d’information « Certif Info », permettant l’établissement d’une liste des CQP au sens de l’article L. 6113-4 du code du travail.

Centre Inffo vous conseille également

Dalloz