La ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels Carole Grandjean lors d’une séance de questions orales le 10 janvier 2023 à l’Assemblée nationale.

Abonnez-vous

Rapprocher lycées professionnels et entreprises pour donner du sens ?

Lors d’une séance de débats à l’assemblée nationale le 9 janvier, Carole Grandjean, ministre déléguée chargée de l’enseignement et la formation professionnelle, répondait aux questions des députés sur la réforme de « la voie professionnelle », qui suscite de nombreuses inquiétudes depuis son annonce.

Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation

Par - Le 11 janvier 2023.

La ministre a d’abord rappelé les dysfonctionnements actuels du lycée professionnel, qui « ne joue plus assez son rôle d’insertion professionnelle », puisque « seule la moitié des élèves sont en emploi deux ans après », et que le lycée professionnel fournit à lui seul « deux-tiers des jeunes décrocheurs », a-t-elle souligné. Elle a également mis en cause « la carte des formations, qui ne prend pas assez en compte les mutations économiques ». Et « l’organisation pédagogique, pas assez adaptée » aux profils d’élèves « majoritairement issus de classes populaires », dont « une forte proportion sont allophones [[Ayant une langue maternelle distincte de celle du pays où la personne se trouve.]] » et…

— Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation —

Centre Inffo vous conseille également