Dell a formé 600 salariées pour favoriser leur évolution professionnelle

Par - Le 03 décembre 2007.

Dell n’échappe pas aux questions relatives à la parité hommes-femmes en entreprise. Constatant que peu de ses salariées parvenaient à accéder à des postes stratégiques, la firme de solutions informatiques a décidé de confier la gestion de la diversité au sein du groupe à deux de ses cadres supérieures, dont Nadine Pichelot, directrice administrative et financière Europe.

« Il y a trois ans, seules 9 % des salariées occupaient un poste à très hautes responsabilités. En 2007, nous sommes à 13 % ; nous visons 15% pour 2008. Concernant l’ensemble des cadres, 23 % sont des femmes ; nous souhaitons que ce pourcentage soit porté à 30% d’ici fin 2008. Rien ne sert de se fixer des objectifs inatteignables, le tout est d’avancer et de montrer notre mobilisation par des actions concrètes », a souligné Nadine Pichelot, vendredi 30 novembre, au Quotidien de la formation.

Parmi les mesures prises pour favoriser la parité, Nadine Pichelot met en avant le fait que 600 salariées ont été formées, entre autres, à la prise de parole en public. Inspiré d’un programme mis en place dans leur filiale irlandaise, cette formation s’intitule « Taking the stage », qui signifie « prendre la vedette ». « Cette formation d’une journée répond à un besoin exprimé par les salariées du groupe, à qui nous envoyons chaque année un questionnaire », précise Nadine Pichelot.

Un des souhaits exprimés concernait l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée. « La flexibilité des horaires dépendant pour beaucoup du bon vouloir des managers, nous avons mis en place une formation pour sensibiliser les managers. Lesquels ont notamment appris à diriger leur équipe, en intégrant – lorsque la situation s’y prête – la notion de télé-travail. Notion que l’on connaît bien chez Dell, puisque les solutions informatiques que nous développons intègre justement cette possibilité… », conclut Nadine Pichelot.

Centre Inffo vous conseille également

Afnor