76 milliards d’euros accordés aux Etats membres de l’UE pour dynamiser l’emploi

Par - Le 16 mai 2008.

Encore un sigle, mais pas des moindres : « SEE », pour Stratégie européenne pour l’emploi. Ce dispositif européen rassemble les vingt-sept États membres autour d’objectifs communs consistant à dynamiser la création d’emplois en Europe. Elle oriente l’action du Fond social euroépen (FSE), dont les moyens financiers sont affectés à la réalisation de ces objectifs.

« Au cours de la période 2007-2013, 76 milliards EUR seront accordés aux États membres et aux régions de l’UE afin qu’ils atteignent les objectifs de cette stratégie. Ce montant représente plus ou moins 10 % du budget total de l’Union européenne », a indiqué, mercredi 14 mai, le portail de l’Union européenne, europa.eu. La Commission a élaboré des lignes directrices décrivant la manière dont les autorités nationales et régionales doivent établir leurs programmes opérationnels.

« La Commission a également insisté fortement sur la nécessité de réaliser une évaluation approfondie des besoins des zones couvertes par les programmes FSE en matière de développement économique et de marché du travail. Au total, l’intervention du FSE constitue un investissement gigantesque dans le développement de la prospérité et du marché du travail en Europe », indique la commission européenne.

D’ici 2013, le FSE adopte une approche « stratégique en coordonnant son action avec les autres grands volets de la politique économique et sociale de l’Union européenne, y compris la stratégie de Lisbonne en faveur de la croissance et de l’emploi et la stratégie européenne pour l’emploi. De la sorte, les moyens financiers seront affectés à la réalisation – capitale – des mêmes grands objectifs européens », précise l’UE.

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters