«Il est nécessaire de donner les moyens aux individus de construire leur parcours sans tomber dans les pièges » (Vincent Merle, journées MFR)

« Derrière le compte individuel de formation, il y a une très belle idée », a affirmé Vincent Merle, sociologue et professeur au Cnam, invité lors de la première intervention organisée dans le cadre des journées « Développons l’alternance » des Maisons familiales rurales qui se tiennent les 28 et 29 novembre à Paris.

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 29 novembre 2012. Mis à jour le 11 mars 2019.

« On constate une tendance qui correspond à notre société actuelle et qui voit l'individu construire lui-même son parcours », a-t-il souligné. Selon lui, « il est nécessaire dans ce cadre de donner les moyens à l'individu d'être acteur. Sous quelle forme ? On hésite, mais on imagine les pièges dans lequel celui-ci peut tomber si on le laisse démuni face à un marché de la formation professionnelle confus, sans qu'il possède les éléments pour le guider ». Vincent Merle n'a pas manqué de rappeler que cette individualisation a parcouru un long chemin en douze ans, depuis qu'il était directeur de cabinet de Nicole…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également