La CGT plaide pour une enveloppe de 100 millions d’euros pour le CIF au titre de la péréquation

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 09 novembre 2012. Mis à jour le 11 mars 2019.

« La CGT a un différend avec le patronat sur la ventilation de la péréquation » dans le cadre du Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels, a expliqué Paul Desaigues, conseiller confédéral de la centrale de Montreuil, dans un entretien accordé au Quotidien de la formation, jeudi 8 novembre au lendemain d'une réunion du Comité paritaire national pour la formation professionnelle (CPNFP) ([voir notre article). La confédération réclame « le même niveau de CIF qu'en 2009  ». Au motif selon Paul Desaigues que « les fongecif ont moins de moyens et sont obligés de faire des appels à projets auprès du FPSPP pour récolter…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également