Le Cese préconise un « pacte automobile de deuxième génération » faisant la part belle à la formation

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 24 octobre 2012. Mis à jour le 11 mars 2019.

Comparatif éclairant: en 2011, deux millions de véhicules ont été produits en France. La même année, la Chine en produisait 14 millions (soit 24% de la production mondiale, absorbée quasi exclusivement aujourd'hui par son immense marché intérieur). Sans prophétiser sur « le jour où la Chine s'éveillera » (selon l'expression consacrée), la section des activités économiques du Conseil économique, social et environnemental (Cese) avait entamé, voici près d'un an, une réflexion sur la transition de la filière automobile française (qui représente 700 000 emplois) face à ses difficultés structurelles, en vue de proposer « un pacte automobile de deuxième génération ». Réflexion qui n'a…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également