Le président de l’UNML affirme l’autonomie des missions locales

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 24 juillet 2012. Mis à jour le 11 mars 2019.

Une réunion « informelle », convoquée dans l’urgence « car nous avons pensé que leur projet n’était pas bien perçu » voilà comment Jean-Patrick Gille, président de l’Union nationale des missions locales (UNML), et député PS d’Indre-et-Loire, a qualifié sa rencontre du 19 juillet avec des membres de l’Association des régions de France (ARF). «Il s’agissait d’expliquer qu’annoncer la volonté de régionaliser le service d’orientation pouvait être source d’inquiétude et pouvait être interprété comme un abandon de l’État  » a-t-il indiqué au Quotidien de la formation le 23 juillet. À l’origine, un document de l’ARF mis sur son site, où l’association expose, dans le cadre…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également