Renault : « Le transfert d’emplois d’un site à un autre est un moyen de faire partir les salariés » (Fabien Gâche, CGT)

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 20 juillet 2012. Mis à jour le 11 mars 2019.

Contrairement à PSA, Renault a pérennisé l’ensemble de ses sites français dans son dernier plan stratégique qui court jusqu’en 2016 en affectant à chacun un programme de véhicules à construire. Pour faire face à la baisse d’activité de certains sites, le groupe a élaboré un plan de transfert d’emplois d’un site à un autre, sur la base du volontariat. « Ce transfert entre dans le cadre de l’accord triennal du 4 février 2011 relatif à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC). Cet accord a d’ailleurs fait l’objet d’un avenant portant sur des ajustements techniques. La direction avait précisé…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également