Contrat de génération : Jean-Patrick Gille a rappelé à l’opposition que le dispositif est le fruit du travail des partenaires sociaux

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 17 janvier 2013.

Alors que les députés démarraient l'examen en première lecture du projet de loi créant le contrat de génération, le mardi 15 janvier, Jean-Patrick Gille, député d’Indre-et-Loire et vice-président de la commission des affaires sociales, est intervenu pour répondre à la motion de renvoi en commission du texte qui avait été déposé par les députés UMP. Les députés de l'opposition estiment en effet que le dispositif n'est pas assez incitatif et qu'il est trop cher, mais cette motion a été rejetée. Avant ce vote, Jean-Patrick Gille a commencé par rappeler que la droite avait pris en son temps une « mesure comparable » :…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters