La CGT dénonce une absence de négociation

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 16 décembre 2013.

La CGT s’est sentie exclue : « On souhaite dénoncer cette parodie de négociation. À aucun moment, aucune de nos propositions, notamment la portabilité du Cif, n’a été abordée autour de la table » a déclaré Catherine Perret, chef de file de la négociation formation, dans la nuit de vendredi à samedi 14 décembre alors que les autres organisations de salariés discutaient encore avec le Medef et l’UPA. Plus tôt dans la journée, sa délégation avait quitté une configuration réduite des discussions, où seuls deux membres de chaque organisation était conviés, estimant que la délégation complète devait négocier. « Nous…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters