« La formation professionnelle n’est pas la béquille du chômage : c’est un impératif économique » (CGT)

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 18 juin 2013.

C'est une CGT en ordre de bataille qui tenait, le 17 juin, son ultime conférence de presse avant le grand rendez-vous social prévu pour la fin de semaine. Car loin de la – relative – unanimité entre partenaires sociaux qui avait présidé la première Conférence sociale en 2012, c'est dans un contexte « dégradé » et « tendu » que les négociateurs cégétistes s'apprêtent à participer à cette deuxième édition. Toujours en froid avec la CFDT depuis l'ANI du 11 janvier, la Confédération de Montreuil devra par ailleurs faire face à un patronat qui avancera uni, mais aussi à un gouvernement que Thierry Lepaon…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters