Sécurisation de l’emploi : le « oui, mais… » de la CGPME

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 18 janvier 2013. Mis à jour le 11 mars 2019.

À son tour, le 16 janvier, la CGPME a signé l'ANI sur la sécurisation de l'emploi. Mais c'est avec peu d'enthousiasme que la confédération des petites et moyennes entreprises aura paraphé le texte, l'organisation se réservant le droit de « dénoncer sa signature », notamment en cas de « durcissement sur le CDD ». « Les efforts consentis par la partie patronale sont conséquents » a précisé la confédération, évoquant surtout la généralisation de la complémentaire santé et l'acceptation d'une taxation accrue des contrats courts (on se rappelle qu'à ce sujet, Geneviève Roy, la négociatrice de la CGPME avait exprimé son vif mécontentement à l'endroit du…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également