François Rebsamen : « L’apprentissage : c’est maintenant ! »

« Il faut être lucide : je ne suis pas le premier des ministres en charge du Travail à venir vous assurer de l’engagement de l’État pour l’apprentissage. Lors de ce même événement, en 2006, Gérard Larcher annonçait déjà 500 000 apprentis… pour 2009. Et bien avant, Jean-Pierre Soisson évoquait un objectif fixé à un million. ».

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 23 mai 2014. Mis à jour le 11 mars 2019.

Invité, jeudi 22 mai, pour clore la première journée de l'édition 2014 des Assises de l'apprentissage organisées par les Chambres de commerce et d'industrie, François Rebsamen, le nouveau locataire de la rue de Grenelle, a admis que les affichages politiques – de gauche comme de droite – en matière d'objectifs sur l'apprentissage s'étaient souvent limités à des vœux pieux ou des effets d'annonces. « D'aucuns, dans une autre période politique, ont parlé de 600 000, puis de 800 000, puis d'un million d'apprentis, mais depuis une vingtaine d'années, tous les ministres du Travail qui se sont succédé ont pris très au…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également