La FFP plaide pour une éligibilité des formations à des compétences transversales au compte personnel

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 24 janvier 2014.

Un texte qui installe la formation « comme un investissement », qui « institutionnalise » la responsabilité sociale de l’employeur dans le maintien des compétences de ses salariés et qui « implique davantage les individus dans la gestion de leur parcours grâce au compte personnel de formation (CPF) »... La Fédération de la formation professionnelle (FFP), par la voix de son président Jean Wemaëre, a indiqué accueillir de façon favorable le projet de loi de réforme de la formation professionnelle, de l’emploi et du dialogue social lors de son audition par la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, le 21 janvier, veille de présentation officielle…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters