L’artisanat invite le gouvernement à lancer trois chantiers pour l’apprentissage

Le 3 juin, l’Assemblée permanente des Chambres de métiers de l’artisanat (APCMA) tenait son assemblée générale annuelle à l’issue de laquelle Carole Delga, secrétaire d’État chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Économie sociale et solidaire est venue signer avec Alain Griset – réélu à la présidence de l’instance – la convention d’objectifs et de performances réaffirmant le périmètre d’action des Chambres pour 2015-2017. L’occasion aussi, pour le réseau consulaire, de faire connaître ses désidératas en matière d’apprentissage.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 04 juin 2015.

Créées en 1925 par la loi Coutier, les Chambres des métiers de l'artisanat soufflent, cette année, leurs quatre-vingt dix bougies. Douze ans après leur fondation, en 1937, c'est à elles que la loi Walter Paulin confiait la gestion de l'apprentissage. Aujourd'hui, si leur champ de compétences s'est nettement étoffé (tenue du répertoire des métiers de l'artisanat, accompagnement et conseil aux entreprises, gestion des relations entre les collectivités territoriales et les entreprises artisanales...), elles demeurent, avec 110 CFA sous leur houlette, l'un des plus vastes réseaux gestionnaire de centres de formation d'apprentis en France. Et si, à leurs yeux, les récentes…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor