Apprentissage : le cabinet de Muriel Pénicaud va rencontrer l’ensemble des parties à partir de cette semaine

«~Nous nous exprimerons sur la manière dont nous souhaitons réformer l’apprentissage avant le 15 février prochain. Une réforme est un tableau d’ensemble et doit être issue de discussions. C’est pourquoi nous ne pouvons nous prononcer à ce stade~», a déclaré la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, en marge d’un déplacement à Pantin (Seine-Saint-Denis) pour recevoir le rapport du député européen Jean Arthuis sur la mobilité européenne des apprentis.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 22 janvier 2018.

Elle revient ainsi sur la récente suspension des négociations syndicales et patronales visant à bâtir le projet d’accord national interprofessionnel sur la formation professionnelle, et ce à l'initiative du Medef et de la CPME (voir notre article ). La ministre se refuse ainsi à confirmer ou infirmer les déclarations du président de Régions de France, Hervé Morin, qui sont à l'origine de cette réaction patronale (lire). Celui-ci a en effet affirmé avoir reçu du gouvernement un certain nombre de garanties concernant le maintien des collectivités dans le dispositif d'apprentissage. La CPME et le Medef étaient jusqu' alors en attente d'un…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform