« Il faudra justifier de l’efficacité d’une certification et rendre transparentes ses conditions de délivrance » (Mikaël Charbit, DGEFP)

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 27 septembre 2018.

Invité à s’exprimer lors de la journée d’information sur la réforme de la formation professionnelle organisée par Centre Inffo le 25 septembre, Mikaël Charbit, chef de la mission des politiques de certification professionnelle à la DGEFP (Délégation générale à l'emploi et à la formation professionnelle), trace les grandes lignes de la refonte des certifications professionnelles. Commissions professionnelles La volonté affichée de mieux prendre en compte les besoins des entreprises dans la construction des diplômes et titres professionnels et de rendre plus agiles et plus normées les procédures d’enregistrement, va se traduire par de nouvelles dispositions. Pour assurer une meilleure adéquation…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor