« La Fest appelle un encadrement juridique de nature contractuelle » (Jean-Marie Luttringer, Sébastien Boterdael)

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 29 octobre 2018.

«~L'assimilation par la loi du 5 septembre 2018 de l’Afest [(2) Action de formation en situation de travail]] à une action de formation a pour effet d’opérer un passage de l’implicite vers l’explicite. L’Afest devient identifiable, traçable, finançable, gérable, évaluable, certifiable... et sa mise en œuvre entraîne l’application du droit de la formation professionnelle.~» Dans un [chronique publiée ce mois-ci, les consultants Jean-Marie Luttringer (JML Conseil) et Sébastien Boterdael (Sémaphores) examinent les conséquences juridiques de «~l'exfiltration~» de ce processus pédagogique «~de l'informel vers le formel~». Rupture avec un modèle « séparatiste » En effet, cette reconnaissance de la Fest –…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor