La formation, « incontournable » pour repositionner les mandatés syndicaux (Muriel Pénicaud)

Le rapport Simonpoli-Gateau, Accompagner la dynamique du dialogue social par la formation et la reconnaissance de ses acteurs et par la valorisation des meilleures pratiques, remis vendredi 16 février à la ministre du Travail, s’appuie principalement sur la formation pour aider les élus qui perdront leur mandat à se repositionner.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 19 février 2018.

Commandé au mois de septembre, le rapport sur la valorisation des acteurs du dialogue social a été remis à la ministre du Travail vendredi 16 février. Il formule 21 propositions dont l’objet est d’aider les représentants du personnel à faire face aux nouvelles règles du dialogue social issues des ordonnances travail. Les deux auteurs, Jean-Dominique Simonpoli, directeur général de l’association Dialogues, et Gilles Gateau, DRH d’Air France, constatent que la fusion des actuelles institutions représentatives du personnel (IRP) dans un comité social et économique (CSE) et l’obligation de parité relative dans les listes de candidats aux prochaines élections professionnelles, vont…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform