« La quasi-intégralité des règles de financement de l’apprentissage reste à l’identique au 1er janvier 2019 » (Alain Druelles, DGEFP)

Alain Druelles, chef de projet chargé du suivi de la mise en œuvre de la réforme de la formation professionnelle et de l’apprentissage à la DGEFP [Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle.]], a précisé le calendrier prévisionnel de la réforme de l’apprentissage lors d’une réunion technique organisée lundi 1er octobre à Paris par [Proactive Academy[[Proactive Academy est une entreprise sociale et solidaire dédiée à l’accompagnement des acteurs de l’apprentissage et de la formation professionnelle.]]. Année de transition, 2019 fonctionnera sur la base du système aujourd’hui en vigueur.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 05 octobre 2018.

Invité à préciser le processus de transition en matière de financement de l'apprentissage, Alain Druelles souligne qu'en l'absence des décrets, il ne peut que formuler des hypothèses de travail. Selon le scénario prévisionnel, la «~quasi-totalité des règles de financement reste à l'identique~» au 1er janvier 2019. Les Opca/Octa collecteront la taxe d'apprentissage, laquelle sera répartie, au 30 juin au plus tard, selon les critères aujourd'hui en vigueur. Toujours dans la continuité, il précise qu'il sera « possible de faire de la fongibilité, c'est-à-dire d'affecter des fonds de la professionnalisation aux CFA, y compris interprofessionnels. » Bascule en 2020 Si l'essentiel de ce…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters