« Les entreprises et les branches doivent être décisionnaires dans le pilotage régional de France compétences » (Pierre Gattaz, Medef)

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 13 juin 2018.

Lors de la dernière conférence de presse mensuelle avant sa succession mardi 12 juin, Pierre Gattaz, président du Medef, a précisé quels amendements au projet de loi « avenir professionnel » [[Actuellement en débat à l'Assemblée nationale.]] il souhaite voir adoptés. L'agence nationale France Compétences ne doit pas être «~un“ machin bureaucratique”, mais une institution visionnaire, éclairée et agile, qui fonctionne en “bottom-up” plutôt qu'en “top-down” [Fonctionnement selon un modèle ascendant plutôt que descendant.]]. La gouvernance est importante et on veut un maximum de chefs d'entreprise aux côtés des partenaires sociaux, des Régions et de l'État~», a déclaré le président…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également