7 organismes autorisés à certifier la qualité des organismes de formation

Le ministère du Travail a mis en ligne le 23 septembre la liste de 7 organismes certificateurs autorisés par le Comité français d’accréditation (Cofrac) à démarrer les activités de certification des organismes de formation réclamant des fonds publics.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 24 septembre 2019.

La loi du 5 septembre 2018 avenir professionnel a prévu l’obligation pour les « prestataires d’actions de formation, de bilans de compétences, d’actions permettant de faire valider les acquis de l’expérience et de formations par apprentissage » d’être certifiés qualité au 1er janvier 2021 s’ils sont  financés par un opérateur de compétences, une commission paritaire interprofessionnelle régionale (Cpir), l’État, les Régions, la Caisse des dépôts et consignations, Pôle emploi ou par l’Agefiph. S’ils peuvent choisir leur organisme certificateur, celui-ci doit  être agréé par le Comité français d’accréditation (Cofrac). La loi prévoit une exception. Certaines instances de labellisation reconnues par France compétences pourront…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également