Apprentissage, une réforme pour changer les mentalités

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 01 février 2019.

« La volonté du gouvernement avec cette réforme est d’intervenir sur les mentalités et sur la représentation qu’on peut avoir de l’apprentissage en France », a indiqué Michel Ferreira-Maia, chef de mission alternance et accès aux qualifications à la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle [footnote]À la sous-direction des politiques de formation et de contrôle de la DGEFP[/footnote] en introduction d’une table ronde dédiée aux nouveaux enjeux de l’alternance mercredi 1er février lors de la 16ème université d’hiver de la formation à Biarritz. Mais pour y parvenir, s’il n’a pas fixé d’objectifs chiffrés, l’exécutif a décidé d’agir à la fois…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également