Des freins aux formations au numérique persistent

Selon un sondage OpnionWay pour l’école informatique ENI publiée le 2 juillet, un tiers des actifs s’est déjà reconverti dans le numérique ou envisage de le faire. Les opportunités liées à ces métiers en tension ne leur échappent pas. Mais les formations au numérique souffrent encore de préjugés liés au genre et à l’âge.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 09 juillet 2019.

Selon le sondage OpinionWay pour l'école informatique ENI, les français interrogés voient dans le numérique, les compétences de demain. En effet, 88~% d'entre eux estiment que les besoins de ce secteur en matière de recrutement vont être très importants à l'avenir. 73~% y voient au moins un avantage à se former aux compétences numériques. Cela peut être lié soit à la perspective d'obtenir un emploi plus intéressant (31~% des interrogés), une meilleure rémunération (28~%) ou encore un levier de mobilité (19~%). Genre et âge Derrière cet engouement se cachent de grandes disparités liées au genre et à l'âge. Connus par…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform