Innov’emploi, outil de modernisation de l’offre de formation pour les demandeurs d’emploi occitans

Par - Le 25 février 2019.

La région Occitanie a adopté le 21 février Innov’Emploi, un dispositif en trois volets visant à développer et moderniser l’offre de formation pour les demandeurs d’emploi afin de répondre aux 14 000 offres non pourvues chaque année.

Occitanie est la région qui offre le plus de places de formation pour les demandeurs d’emploi, avec un taux d’insertion très élevé, mais 14 000 offres restent non pourvues. Le dispositif Innov’Emploi, adopté le 21 février, vise à faire baisser ce chiffre, en s’appuyant sur le Contrat de plan régional de développement des formations et de l’orientation professionnelles (CPRDFOP) et le Pacte régional d’investissement dans les compétences (Pacte ) [Déclinaison régionale du Plan d’investissement dans les compétences. Celui d’Occitanie a été approuvé par le conseil régional le 16 novembre 2018-voir notre [article– et devrait bienôt être officellement signé[/footnote]. « Ce nouveau dispositif offre aux entreprises un outil sur mesure pour répondre à leurs besoins présents et futurs en main d’œuvre qualifiée, a expliqué Carole Delga, présidente de la Région. En mettant l’accent sur l’innovation et en encourageant l’expérimentation, ce dispositif permettra d’accompagner les mutations à l’œuvre dans de nombreux secteurs porteurs et de garantir, à terme, une offre de formation adaptée aux emplois de demain».

Du sur-mesure

Sous le nom d’Innov’Emploi, la région Occitanie regroupe deux dispositifs existants destinés à développer des formations sur-mesure ou expérimentales et un dispositif nouveau pour accompagner les organismes de formation dans leur modernisation. Innov’Emploi Recrutement fait partie de l’offre de service RH de la Région. Il existait dans l’ex-Midi-Pyrénées et a été étendu en 2018. Si une ou des entreprises ont des besoins non pourvus et que la formation correspondante n’existe pas dans le programme régional de formation (PRF), la Région la met en place et la finance à 100 %, sous réserve d’embauche des personnes formées sur des contrats de plus de 6 mois. Exemple  : une formation infrastructure réseaux VRD pour répondre aux besoins de recrutement de l’entreprise Fibre 31. Le budget de 300 000 euros pourra être complété par le Pic en fonction des besoins.

Expérimenter et moderniser

Innov’Emploi Expérimentation, le deuxième volet, existait côté Languedoc-Roussillon, avant d’être étendu l’an dernier. Il consiste en la mise en œuvre des actions expérimentales sur des formations non couvertes par le PRF, donc plutôt de niche. La Région prend en charge les coûts pédagogiques et d’ingénierie. « Il s’agit d’être agile et de coller au mieux aux besoins des acteurs économiques et des territoires », souligne Emmanuelle Gazel, vice-présidente de la Région emploi, formation professionnelle et apprentissage. Exemple : une formation à la taille de pierre en Lozère, qui a ensuite été intégrée au PRF, ou une approche renouvelée de la formation aux métiers de la restauration, avec le chef étoilé Thierry Marx.
Innov’Emploi Modernisation, le troisième volet, complètement nouveau, vise à accompagner les organismes de formation (OF) dans la rénovation et la modernisation de leurs pratiques pédagogiques, en intégrant les nouveaux usages liés au digital. Ce volet bénéficiera d’une partie des 39 millions d’euros du troisième axe du Pacte. Dès la signature de celui-ci, un marché sera lancé pour référencer des structures en capacité d’accompagner les OF. A l’automne, la Région lancera un appel à manifestation d’intérêt destiné aux OF, pour une mise en œuvre de l’accompagnement en 2021-2022.

Centre Inffo vous conseille également